Cabinet d’ostéopathie
Pierre-Henri Belcour

41, av. de Grasse
06400 Cannes

Ouvert du lundi au samedi
de 8h à 20h sur RDV

Voilà plus d’un an que les Français sont ponctuellement invités à rester chez eux pour freiner l’expansion de l’épidémie de Covid-19. Une mise sous cloche inédite dans l’histoire du pays qui aura entrainé la démocratisation du télétravail.

Lors du premier confinement, 25 % des travailleurs français ont, en effet, télétravaillé à temps plein. Et jusqu’à 39 % de manière occasionnelle (1) ! À titre de comparaison, ils n’étaient que 3 % en 2017 (2). Une pratique que le gouvernement encourage encore aujourd’hui afin de limiter la propagation du virus dans l’espace professionnel. Non sans risques. Parmi eux, des risques psycho-sociaux comme l’isolement. Mais aussi des risques physiques. Une étude publiée par le cabinet Evimeria (3), spécialisé dans les risques psycho-sociaux et la qualité de vie au travail, révèle une augmentation des douleurs liées à de potentiels troubles musculo-squelettiques (4) chez les salariés concernant les épaules (19 %), les cervicales (22 %), le haut du dos (26 %), le bas du dos (36,5 %) et les poignets (11 %). Des désagréments qui pourraient être évités en adoptant les bons gestes.

@UNSPLASH

Optez pour une posture confortable

Ce conseil s’applique à tous les travailleurs, qu’ils soient en présentiel ou en télétravail. Afin d’éviter les tensions et les douleurs, une bonne installation est primordiale : tête droite maintenue au niveau des épaules (ni trop avancée ni trop en arrière), dos soutenu par le dossier de votre siège et avant-bras posés sur les accoudoirs de ce dernier (votre bras et votre avant-bras doivent former un angle de 90°), poignets sur le bureau. Un coussin peut être placé dans le bas de votre dos pour mieux positionner les lombaires et ainsi soulager le reste de votre colonne vertébrale.

Ne croisez plus vos jambes

Parce que croiser vos jambes est très mauvais pour votre dos, bannissez cette position ! Assis, vos cuisses doivent former un angle de 90° avec vos hanches. Quant à vos pieds, s’ils ne touchent pas le sol, utilisez un repose-pieds.

Autorisez-vous des pauses

Essentielles, les pauses permettent de se revigorer mentalement et physiquement. Pour (télé)travailler efficacement, il faut donc savoir s’éloigner de son poste de travail. Il est conseillé de faire une pause de 15 minutes toutes les 2 heures.

Multipliez les mouvements

Pour réduire les risques de troubles musculo-squelettiques liés à une station assise prolongée, il faut bouger ! Déplacez-vous régulièrement et profitez-en pour vous étirer.

Hydratez-vous

Même en absence de fortes chaleurs, pensez à bien vous hydrater. La quantité d’eau minimum conseillée est de 1,5 litre par jour.

Créez un environnement relaxant

Si votre domicile le permet, aménagez une pièce destinée au travail afin de mieux établir la distinction entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle. Votre journée de travail commence de fait lorsque vous entrez dans cette pièce dédiée et se termine lorsque vous en sortez. Dans l’idéal, toujours, votre bureau doit prendre place dans un angle perpendiculaire à une fenêtre afin ne pas être gêné par la réflexion du soleil et le bruit autour de vous ne doit pas dépasser 50 décibels. Enfin, l’ajout de plantes au sein de la pièce peut avoir un impact positif sur votre humeur, votre productivité et votre mémoire.

Les conseils de votre ostéopathe

Forcez-vous à bouger ! Nos déplacements nous permettent de dépenser de l’énergie. En période de confinement, il est important de remplacer ces déplacements par des exercices simples. Pour se maintenir en forme, 20 minutes d’exercices par jour sont recommandées. Attention, faute d’un poste de travail adapté à domicile, les répercussions sur votre santé peuvent être nombreuses : tensions, douleurs, troubles musculo-squelettiques et par ricochet sommeil de mauvaise qualité et fatigue accrue… Ajoutez à cela le stress engendré par la crise sanitaire actuelle et cela crée un contexte de télétravail défavorable qui peut vous conduire à augmenter la consommation de produits stimulants (café, thé, tabac) et ainsi accroître les risques cardio-vasculaires. Soyez vigilants.

Sources et commentaires de l’article :

Abonnez-vous à la Newsletter !

Recevez la newsletter trimestrielle pour tout savoir sur les bienfaits de l'ostéopathie avec des conseils santé, les prochaines dates des ateliers bien-être et toute l'actualité de votre ostéopathe à Cannes !

Merci pour votre inscription !

Prenez rendez-vous surDoctolib